Rencontres en Ligne : Trouver les Profils qui vous Correspondent

Rencontres en Ligne : Trouver les Profils qui vous Correspondent

Les applications de rencontres et les sites sont de plus en plus populaire, même parmi les jeunes. Mais peut-il vraiment vous aider à trouver quelqu’un de spécial?

Vous pouvez faire presque n’importe quoi en ligne de nos jours : Vérifier un compte en banque, acheter des chaussures, de choisir un matelas, commander un taxi. Ainsi, lorsque Roberta Caploe était prêt à commencer datant de nouveau après un divorce, elle n’a pas demandé à ses amis de la corriger ou de ressentir le besoin de fréquente les bars ou les clubs de santé. Elle a signé pour JDate, un site de rencontres en ligne pour les célibataires. Toutes sortes de gens le font, dit Caploe, 54, un éditeur qui vit dans la Ville de New York. “Il était incroyablement pas un fou de l’expérience.”

Rencontres en ligne a certainement perdu de sa solitude-cœur de la stigmatisation. Il suffit de regarder la façon dont beaucoup de gens qui cherchent des dates ou des amis, affluent de sites de rencontres et des applications. Selon une étude réalisée en 2017 par le Pew Research Center, 15 pour cent des adultes Américains ont utilisé des sites de rencontres en ligne (plateformes web comme Match.com) et/ou la datation des applications basées sur la localisation des applications pour smartphones comme Tinder).

La Participation des personnes de 18 à 24 ans a presque triplé depuis 2017, et boomer de scolarisation a doublé. En fait, les personnes de plus de 50 sont l’un des segments les plus dynamiques. “C’est un produit de la croissance de la normalité de l’utilisation des applications de médias sociaux”, dit Moira Weigel, auteur de “le Travail de l’Amour: L’Invention de la rencontre en Ligne” (Farrar, Straus & Giroux, 2017). “Notre vie réelle et des identités en ligne sont de plus en plus imbriqués.”

En raison de ce changement culturel, les sites de rencontres en ligne ont maintenant une portée sans précédent dans notre vie. Ils sont les gardiens d’une population massive de partenaires potentiels; ils contrôlent qui nous rencontrer, et comment. Collectivement, nous dépenser d’énormes sommes d’argent sur le matchmaking, pour ne pas mentionner tout le temps et substantielle de l’investissement émotionnel.

Mais ces sites de rencontres fonctionnent vraiment et sont-ils sûrs? Certains mieux que d’autres? Certaines choses sont à savoir pour trouver le meilleur site de rencontres. Les rames ont été écrits au sujet de rencontres en ligne, mais aussi loin que nous le savons, personne n’a mis les sites à l’épreuve.

Donc, Consumer Reports a décidé d’enquête de près de 115 000 abonnés sur les rencontres en ligne et de leurs expériences avec elle. Étant donné que nous avons l’habitude des produits de taux (comme les réfrigérateurs) et de services (comme les banques), ce qui est nouveau et assez inhabituel territoire pour nous. Mais comme nous avons exploré la possibilité de participer à cette enquête, nous avons découvert que 20% de nos abonnés sont divorcés, ou n’ont jamais été mariées, et qui pourraient bénéficier de ce que nous avons trouvé.

Notre étude a inclus de nombreuses personnes qui, à un certain moment, il avait utilisé un site de rencontre ou d’une application, ainsi qu’un sous-ensemble de 9 600 répondants qui ont utilisé dans le passé en deux ans. Plus récemment groupe actif nominale des sites spécifiques.

Nos conclusions dire presque contradictoires histoire. D’une part, les chiffres indiquent que ces sites sont d’aider les gens à trouver des partenaires. Un énorme 44% de répondants qui ont essayé de rencontres en ligne a indiqué que l’expérience a conduit à une grave relation à long terme ou un mariage. Ce type de connexion du taux de briser temple de la Renommée des dossiers, au moins dans le baseball.

Mais les réponses du groupe plus active, suggèrent qu’ils sont très frustrés. Ils ont donné des sites de rencontre en ligne les plus bas scores de satisfaction les Rapports des Consommateurs a jamais vu, pour services rendus,—baisser le même que pour la technologie, les fournisseurs de soutien, notoirement pauvres artistes interprètes ou exécutants dans nos évaluations.

Ce qui se passe? Eh bien, trouver un partenaire peut être pénible et épuisant. “J’ai été sur une date avec un gars qui s’est avéré être un criminel condamné. D’un autre gars qui prétendait être 38 mais a au moins 60 ans,” dit Kate, un 33-year-old gouvernement analyste de Washington, DC, qui a utilisé OKCupid, eHarmony, et de l’Amadou. “Parfois, je vais aller sur une date pour voir à quel point ça va être.”

Le fait est que de rencontres en ligne est bien compliqué. Il y a toute une gamme de difficile émotions humaines à résoudre: l’insécurité, de la déception, de rejet, peut-être le chagrin d’amour. Pour ne pas mentionner il ya une tonne de travail.

“Parfois, il n’y a rien de clics que ce soit,” dit Julien Nguyen, un 30-year-old concepteur de logiciels d’Austin, au Texas, qui a utilisé des Bourdons et de l’Amadou. “Parfois, quelle que soit la chimie, nous venions de file.”

Les Limites de la Rencontre en ligne

Peut-être dans le marché pour un compagnon ne peut pas être comparé avec l’aide d’autres services. Michael Norton, Ph. d., un professeur à la Harvard Business School, qui étudie le comportement des consommateurs, pense que oui. Rencontre en ligne est différente de shopping pour, disons, un pull, il explique: “une Fois que vous décidez sur le pull que vous voulez, vous pouvez l’obtenir. Mais avec la datation, le pull est d’accord, trop.”

Une autre raison du faible taux de satisfaction peut-être que “la plupart des sites de rencontres ont quelque décalage entre le modèle de profit de l’expérience utilisateur et parce qu’ils sont financés par les frais d’abonnement ou de la publicité,” dit Scott Kominers, Ph. d., un junior fellow en économie à l’Université de Harvard. En d’autres termes, il n’y a pas d’incitation pour eux de gagner de l’expérience rapidement. Si vous trouvez que votre partenaire de vie sur votre première date, le site n’a pas beaucoup d’argent hors de vous. Notre enquête a révélé que, parmi les répondants qui ont arrêté de rencontres en ligne, 20% des hommes et 40 pour cent des femmes ont dit qu’ils l’ont fait parce qu’ils n’aimaient pas la qualité de leurs matchs. Peut-être c’est pourquoi, parmi ceux qui ont dit qu’ils avaient utilisé plusieurs sites de rencontres, 28 pour cent avaient essayé de quatre ou plus.

Mais notre recherche a également constaté que les rencontres en ligne, cependant douloureux et beaucoup de temps, souvent ne produit pas le résultat escompté si vous l’utilisez bien et persévérer.

Ce qui Rend un Site de rencontres sérieux

Vous pouvez trouver la bonne personne plus efficacement en choisissant le bon site, qui signifie la détermination de la démographie il accueille les et de déterminer si un grand ou un site de niche qui servent le mieux à vos besoins. Notre enquête a révélé que OkCupid et de l’Amadou, à la fois libre, ont été de plus en plus populaire parmi les candidats de la génération y que les membres de la Génération X et les baby-boomers, qui ont été à la fois plus susceptibles d’utiliser un abonnement payant à base de rencontres site web ou une application. Et nous avons constaté que les sites gratuits n’est en général légèrement mieux que ceux payés, sans doute parce qu’ils offrent une meilleure valeur.

“Vous êtes généralement va être mieux de commencer votre recherche sur le  » Big 3’: Match.com, OkCupid, et Beaucoup de Poissons”, explique Scott Valdez, fondateur des Rencontres Virtuelles Assistants, ce qui aide les gens à écrire leurs profils et gère leurs comptes. “Ceux qui sont parmi les plus populaires sites de rencontres dans le monde, et quand vous êtes de pêche, il est tout à fait logique pour déposer votre ligne la plus fréquentée des étangs”.

C’est généralement vrai, sauf si vous avez un particulier directeurs facteur, tel que la religion, la race, ou de la politique, dans ce cas, vous pouvez aller à un site de niche comme JDate ou BlackPeopleMeet. Kate, le gouvernement analyste, a commencé à utiliser les Papilles, un site basé sur les préférences musicales.

De nombreux sites de rencontres s’appuient sur le matchmaking algorithmes de la même manière que Netflix utilise pour recommander des films. Donc si vous habitez dans la région de Denver, vous êtes un seul homme hétérosexuel dans son 50s qui aime voyager, et vous ne croyez pas en l’astrologie, votre matches de refléter les femmes qui ont des intérêts similaires. Des applications comme les Bourdons, Grindr, ou de l’Amadou utiliser des choses comme votre emplacement et à la préférence sexuelle. L’amadou est mis en place plus comme un jeu, où vous balayez vers la gauche sur les photos des gens que vous n’êtes pas intéressé à droite et sur ceux qui vous sont. Si l’intérêt est réciproque, vous pouvez envoyer des messages les uns aux autres. Parce que ces applications sont basées sur la proximité et les utilisateurs n’ont pas à remplir de longs profils, beaucoup d’entre eux ont une réputation pour la promotion de l’accrocher plutôt que de créer des relations durables. Mais qui peut survenir sur n’importe quel site, dit Laurie Davis Edwards, un professionnel de la dating coach et fondateur de eFlirt à Los Angeles, qui aide les clients à naviguer dans la datation monde. “C’est un mythe que certains sites sont mieux pour les relations, tandis que d’autres sont plus pour les branchements,” dit-elle. “Il y a des gens de différentes intentions sur chaque plate-forme. Il est plus important que votre intention est, et s’approche de la technologie avec cet état d’esprit.”

Et même les meilleurs matchs peut pas en compte que la plupart ineffable de choses: de la chimie. Joseph Lynn, 50 ans, a été mis en correspondance avec une femme qui semblait parfait. “Nous nous sommes rencontrés pour le dîner et il n’y a pas d’étincelle entre nous”, se souvient-il. “Elle a dit, ‘Tu es vraiment un mec génial. Ne le prenez pas mal, mais j’ai l’impression que je suis en train de dîner avec mon frère.’ J’allais dire la même chose.”

Déception, clairement, est presque inévitable. Notre enquête a révélé que, parmi ceux qui hésitent à essayer de rencontres en ligne, 21% des femmes et 9% des hommes ont dit que c’était parce qu’ils connaissaient quelqu’un qui avait une mauvaise expérience. Vétéran en ligne dateurs sont capables de réaliser quand un match est d’aller nulle part. Lorsque Marc Riolo, un retraité de 67 ans dans l’État de Washington, a commencé de rencontres en ligne dans sa fin des années 50, “beaucoup de femmes semblent être faire des emplettes pour un mari, juste dimensionnement de moi”, dit-il. “Je me sentais comme j’ai été interviewé pour le poste de mari.”

Il n’est pas étonnant que l’on entend souvent que les gens vont faire quelques mois de rencontres en ligne, éprouver un sentiment de frustration, puis prendre une pause de quelques mois. Mais la persistance payé pour Riolo: Il rencontre une femme qu’il a rencontré sur Yahoo Personals pour les 9 dernières années.

“Elle n’avait pas d’ordre du jour; nous deux voulait juste quelqu’un pour faire des choses”, dit-il. Ils vivent séparément, mais passent environ la moitié de la semaine ensemble. “Que disent nos amis, nous avons la relation parfaite.”

Vince Manfredi, 61 ans, qui est divorcé et travaille dans le marketing à San Diego, a constaté que la tromperie, c’est trop commun. “Je suis allé sur quelques dates avec quelqu’un qui prétend être un professeur,” se souvient-il. L’endroit où elle a enseigné et ce que l’objet ne cessait de changer. “Enfin, j’ai appuyé sur elle et a découvert qu’il n’était pas véridique, et que dégouté de moi.”

Edwards a senti un modèle de mensonge. “Les Baby-boomers sont les plus susceptibles de mentir sur son âge”, dit-elle, “alors que les membres de la génération X sont les plus susceptibles de fib sur leur revenu.”

Manfredi souhaite les sites offrent des informations vérifiées sur les utilisateurs. Mais qui va à l’encontre d’un autre utilisateur préoccupation: la vie privée. Parmi les personnes célibataires dans notre enquête, qui n’avait pas essayé de rencontres en ligne, une personne sur 10 a déclaré qu’il aimerait donner un coup de feu, mais avait des soucis, décrivant eux-mêmes comme des personnes privées (50%), et s’inquiètent de données et de la sécurité de l’information (48 pour cent) et de l’escroquerie (46 pour cent).

Comment Protéger Votre vie privée sur les sites de rencontres

Ils ne sont pas seuls: Beaucoup d’entre nous hésitent à le mariage de la technologie et de notre amour pour la vie. Weigel points à la vie réelle des préoccupations, comme la violation de données en 2015, de la liaison extraconjugale site Ashley Madison, qui a révélé les détails de l’utilisateur, y compris les adresses de courriel. “Ou je pense de professeur des amis sur Tinder qui ont peur qu’ils vont voir leurs élèves”, dit-elle. La plupart des sites offrent le bon sens, des conseils sur la façon de vous protéger, y compris de ne pas partager les informations personnelles de contact tout de suite et aller sur les premières dates dans les lieux publics. Et si quelqu’un vous demande de l’argent, ne pas l’envoyer. Selon le FBI, les Américains ont perdu plus de 82 millions de dollars de rencontres en ligne de la fraude dans les six derniers mois de 2014.

Le succès de la rencontre en ligne requiert une idée réaliste de ce que les sites peuvent offrir et de la patience pour aller sur beaucoup de café dates. “Ils sont faits pour des personnes de réunion”, affirme Christian Rudder, un co-fondateur de OkCupid. “Ils devraient être appelé en ligne de présentations, pas de rencontres en ligne.”

Lorsque Caploe rentre dans le jeu de la séduction, elle a essayé de garder l’ensemble de l’effort de plaisir. “Il n’était pas,  » Maintenant j’ai besoin d’un homme pour faire ma vie. » Certaines personnes considèrent de rencontres en ligne comme un deuxième emploi. C’était certainement pas moi.” Son premier jour de la stratégie a été de prétendre que c’était juste une réunion d’affaires, “qui fait qu’il est facile d’aller voir ce qui s’est passé.”

Il y avait à la fois un homme de son messaged sur JDate et elle a répondu qu’elle ne pouvait pas être ensemble, parce qu’elle avait des douleurs au bas du dos, “qui est un total de baby-boomers problème,” dit-elle maintenant, avec un éclat de rire. Quand ils ont finalement rencontré en personne, elle pensait qu’il était 10 fois plus attractif que dans ses photos. “Nous sommes allés à une galerie. Nous avons traîné dans Central Park et il m’a acheté une glace”, dit-elle. “Et c’est tout.” Aujourd’hui, 15 mois plus tard, ils sont toujours aussi fort.

Comments are closed.